Posts for Tag : Concert harmonisant

Vidéo de présentation du Concert harmonisant  0

« Sacré concert ! », une sacrée expérience  2

N.B. : « Sacré Concert ! » s’intitule à présent Concert harmonisant.

 

Dans ma démarche de réconciliation avec ma flûte, j’ai monté un programme pour flûte seule intitulé « Sacré Concert ! ».
L’histoire de la naissance de ce concert est une succession de oui et de non. Tous des cadeaux !

 

Oh oui !

Au départ, pleine d’enthousiasme, je voulais faire un concert de musique de chambre dans un lieu qui m’est cher. La bonne excuse, c’était de récupérer des sous pour la réfection de l’orgue.
Altruiste, culturelle, historique, la bonne excuse imparable !

 

Eglise abbatiale, abbaye de Pontigny (89) - Yonne

 

Non.

Et puis, ma guitariste a dit non. Pour des tas de bonnes raisons aussi.

 

Ah…

 

Ça m’a pris un petit peu de temps, de voir le cadeau que renfermait ce « non ».

 

Euh… oui ? (hésitant)

Quand la solution m’est apparue, elle m’a semblé folle : faire un concert toute seule.
Je vous rappelle que je joue de la flûte. Vous voyez la tête du répertoire pour flûte seule ? Genre « Y’a qu’un cheveu sur la tête à Matthieu… ».
Qu’à cela ne tienne, j’ai sorti ma (légère) boîte de partitions et j’ai trié.
Le seul critère était : « Est-ce que j’ai envie de jouer ça ? ». Oui/non.

 

préparatifs Sacré Concert !

 

Ah, oui !

Je me suis retrouvée avec une petite dizaine de partitions. Quand même !
Je me suis dit que j’allais parler un peu entre les morceaux, raconter mon histoire (d’amour) avec ce lieu, et que ça ferait bien une heure de concert.
Puis l’idée s’est transformée, étoffée, avec l’ajout de l’harmonisation énergétique. Je vous en parlerai dans un autre article.

 

Non merci.

Ce concert, je l’ai donné une première fois, en clôture du salon Fontenay Zen, le 14 mars 2015. Et là, il s’est passé un truc bizarre.
Pendant les premiers morceaux, c’était comme si la prof de flûte qui est en moi se trouvait juste derrière mon épaule (la droite) et me disait « Oh là, attention cette note ! Attention ce trait ! Attention ce… ».
Pour se concentrer, bonjour !
Pendant le troisième morceau, elle est partie. Ce n’était ni le lieu ni le moment pour elle d’intervenir. Mon intention, en donnant ce concert, était vraiment thérapeutique. Donc, ce n’était pas sa place.
Eh bien ! Je dois qu’après ça, je me suis sentie mieux !

Ouiiiiii !
J’ai redonné plusieurs fois ce « Sacré Concert ! » depuis.
A chaque fois, c’est différent. Mon son est différent suivant les morceaux, au point qu’il m’est arrivé de ne pas le reconnaître ! Les « bidouillages » arrivent à des endroits différents, et pas dans les passages censés être techniquement difficiles comme avant. Mon interprétation m’échappe à certains moments, pour devenir plus « sauvage ».
Je me suis assez vite rendue compte que je ne donnais pas toute seule ce concert, qu’à chaque fois l’énergie du groupe « public » jouait par mon intermédiaire et qu’elle « appelait » plus spécifiquement certaines énergies pour harmoniser les endroits du corps qui en avaient besoin.
Cette prise de conscience a marqué mon entrée – mon tout premier pas – dans la musique harmonisante.
Au point où j’en suis, je mesure tout juste l’ampleur des conséquences de ce pas-là !

Pour découvrir où ce premier pas m’a conduit, c’est ici.