Posts for Tag : Co-création

Vous avez une équipe, bordel !  0

Au départ, cet article devait s’intituler « Dieu vous aime ». Et puis j’ai trouvé que c’était plus drôle comme ça. Et en fait, c’est pareil. Deux façons de dire la même chose.

.

marx broth auréoles

Ma vie est belle !

Bon, déjà, et au cas où vous ne l’auriez pas remarqué 😀 je suis de nature optimiste.

Et alors, depuis que je fais des Bars, que je donne des Bars, que je reçois des Bars… ça ne s’est pas arrangé, mais alors, pas du tout !

Les mots que j’utilise pour décrire ma vie aujourd’hui sont : légèreté, aisance, joie !

Pourtant, ma vie n’est pas un long fleuve tranquille, loin de là !

Je me prépare à déménager, à commencer une nouvelle vie, ma voiture est tombée en panne, il y a des jours où il pleut, où je n’ai rien à me mettre, et où la neige, elle est trop molle pour moi.

Et tout ça, je le regarde, et je me dis : « OK, où est le cadeau là-dedans ? ». Et « comment ça devient mieux que ça ? »

Et, vraiment (en vérité, je vous le dis – ha ha ha ! les gars, vous rigolez !), vraiment, ça devient toujours mieux.

.

Et la vôtre ?

Et en même temps, je vous vois autour de moi. Pas vous tous, hein ! Mais certains d’entre vous. Certaines de mes clientes, certains de mes amis, de mes amours. Je vois que ce n’est pas toujours facile. Et que même parfois c’est horriblement difficile.

Alors j’ai demandé ce matin ! « C’est quoi ce bordel, les gars ? Pourquoi ces gens que j’aime (oh la la, oui, je vous aime !) n’arrivent pas à avoir une vie légère et joyeuse ? »

.

putti

Du fond de ton cœur, la réponse appelle la question

Alors les gars m’ont bombardée d’infos. Ha ha ha ! Genre ils les avaient dans les mains, là, et étaient fin prêts pour me les envoyer toutes en même temps ! OK, c’est bon, j’ai compris !

Donc, je vous les pose en vrac :

  • Dans le coaching par le conte (j’adore, j’adore, j’adore le coaching par le conte !!!!), la phrase qui me fait frissonner à chaque fois que je la lis à mon client au moment de commencer c’est : « Brûlez vos vaisseaux et remettez-vous en à la Conscience : elle n’a que vous pour se réaliser, elle ne peut manquer de venir à votre rencontre.« 
  • Dans Rencontre avec la Splendeur de Marie Elia (vous dire à quel point la lecture de ce livre a été décisive dans ma vie !), chaque lettre nous appelle Bien-Aimé, pour nous rappeler que quoi que nous fassions, nous sommes aimés. Et voyez ce que nous dit « Hé » : « Enfant de la Source de Vie, viens en ma lumière bleue et respire. Respire profondément ! Acceptes-tu de t’ouvrir à la Vie ? Préfères-tu tenter de rester en vase clos dans ton univers personnel ? Entends-tu l’appel de ton âme qui te pousse en avant ? N’aie pas peur, bien-aimé, Je suis là, Je suis toi. Accompagne le mouvement de vie, et une porte s’ouvrira pour toi.« 
  • Et puis ce matin, j’ouvre Les sept plumes de l’aigle d’Henri Gougaud et mes yeux se posent sur ce paragraphe : « Oublie tout ce qui t’a poussé jusqu’à cette forêt où nous sommes, oublie ton enfance et ses grandes peines, oublie non pas ce que t’ont appris tes pères indiens, mais ce qui t’a conduit vers eux. Oublie ton désir d’être bon, méritant, digne d’amour. Ne cherche plus. Digne ou non, méritant ou non, Dieu t’aime, fils.« 

.

Oh ! J’aime bien être bombardée par ça !

.

Petite, j’ai reçu une éducation catholique, et je n’avais pas senti l’éveil de la foi. Aujourd’hui, je crois que ce qui rend ma vie légère et joyeuse, c’est la confiance que j’ai en elle.

Alors vous l’appelez Dieu, les gars de votre équipe, la conscience ou ce que vous voulez, hein ! Tout est OK pour moi ! Mais je vous en prie mes amours, écoutez voir votre cœur, et s’il chante, même tout bas, à cette idée, essayez !

Les gars me l’ont confirmé, ils n’attendent que ça pour que vous vous amusiez ensemble. 😉

Et si c’était le moment ?


A propos d’Aurélie

J’accompagne les femmes « dans tous leurs états » à retrouver la sérénité, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Merci les gars !  0

J’ai déjà écrit la version féminine et la version masculine des remerciements aux équipes au sol. Voici la version « équipe de lumière » (i.e. les gars). En fait, un mode d’emploi pour une vie plus fluide.

.

Les gars : mon GPS intégré

Comme vous le savez peut-être, si vous me suivez sur mon blog ou à la radio, j’ai une façon « à moi » de parler de mon intuition, de mon petit doigt, des idées de mon Moi supérieur. Je les appelle « les gars de mon équipe », voire « les gars ». Comme ça, je peux discuter avec eux, j’aime bien. 🙂

Je vous ai mis ci-dessous deux versions en image, afin que vous vous en fassiez l’idée qui vous convient. L’une inspirée et créative, l’autre inspirée et créative, à moins que ce ne soit le contraire ! 😀

marx broth auréoles

Ce que je vis aujourd'hui, avec les gars de mon équipe

Aujourd’hui, avec la pratique, je sais que « les gars » sont mon GPS intégré, que les idées qu’ils me soufflent sont les meilleures du monde pour moi à l’instant t, que ce soit dans le domaine de mon entreprise – oui, même quand il s’agit de cycle menstruel, les gars sont au top ! C’est à se demander s’ils ne seraient pas… des filles 😀 – , de ma vie quotidienne, des mélodies d’Aurélie

.

Écouter l’idée

Le truc à faire, donc, ça j’en suis sûre, c’est d’écouter les suggestions des gars. D’écouter l’idée.

Mais attention, N’IMPORTE QUELLE IDÉE !!!! Je veux dire, même la plus farfelue des farfelues. Même l’idée de faire des crêpes (spéciale dédicace à Arnaud CPHoto 😉 ), et même si ce n’est pas l’heure de manger.

Un exemple concret :

J’arrive en vacances. Personne n’avait pensé à acheter des gâteaux apéro. Je ne mange pas de ces cochonneries d’habitude – Ha ha ha ! – mais bon, là, c’est les vacances, quand même ! Donc, j’écoute mon idée, et je vais acheter des gâteaux apéro. Tout le monde est ravi – ben oui, parce que, ces machins-là, personne n’en achète parce que ça fait grossir, mais tout le monde est content d’en manger. Comme en plus j’en avais acheté plein de sortes, tout le monde était content.

En passant, je signale que je n’avais pas écouté la petite voix qui disait : « Tu n’as que 30 € à dépenser pour la semaine, si tu en dépenses déjà le tiers le premier jour, c’est mal barré, etc… » Cette petite voix-là, c’est pas celle des gars, vous l’aurez compris.

Le lendemain matin, en promenade, j’ai trouvé sur le trottoir un billet de 10 € qui m’a largement remboursé mon achat de la veille. Et voilà !

.

L’idée est valable pour l’instant t… peut-être que pour lui

Je tire le fil. Je pense que le sujet des gâteaux apéro est idéal pour l’été, quoiqu’en disent les magazines féminins.

Le fait que j’aie eu l’idée d’aller acheter ces gâteaux ce jour-là, dans ce contexte, ça ne veut pas dire :

  • que je vais passer ma vie à aller acheter des gâteaux apéro,
  • que je vais passer mes vacances à manger des cochonneries,
  • que je serai contente si on m’offre des gâteaux apéro,
  • qu’à chaque fois que je vais acheter des gâteaux apéro, l’Univers va me rembourser mon achat,
  • ou je ne sais quoi d’autre…

 

J’ai le même genre d’exemple avec les décisions concernant mon entreprise, mais bon, là, je suis en vacances, OK ?! 😉

.

Le challenge pour moi : capter l’idée

Une fois que j’ai eu bien intégré ça – je ne sais pas vous, mais moi, j’ai besoin d’intégrer plusieurs fois, comme s’il y avait des couches… Qui a parlé de mille-feuilles ??? – , je me suis dit que depuis un moment, je n’avais pas eu d’idée mirobolante – du genre de celles des gâteaux apéro 😀 – pour mon entreprise. En tout cas, pas d’idée vraiment validée par l’Univers.

Alors ? Les gars ? Ben, qu’est-ce que vous fabriquez ?! (Vous comprenez maintenant pourquoi je les appelle les gars ? 😉 )

.

putti

Ils m’ont expliqué. Que des idées comme celle des gâteaux apéro, ils m’en envoyaient plein, tout le temps. Et… que moi, ben, je n’étais pas toujours dispo pour les RECEVOIR. Attention, ils ont fait ça gentiment, hein. Sans me faire culpabiliser. 🙂

Et j’ai pris conscience que, oui, effectivement, en ce moment j’avais des idées fixes du genre « pourvu que ça n’arrive pas, pourvu que ça n’arrive pas, pourvu que ça n’arrive pas… » et que, du coup, j’étais beaucoup moins réceptive à leurs idées de génies.

Bon, à partir du moment où j’ai pris conscience de cette situation, j’ai commencé à entendre arriver une idée de génie. Haaaaaaa !!!!!! Merci les gars !!!!

La mélodie d'Aurélie 2


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à retrouver la sérénité, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La femme solaire : bien vivre sa ménopause, c’est possible  0

Dans « La mélodie d’Aurélie », j’aime aborder des thèmes féminins, en vous partageant mon vécu. Et là, sur ce sujet de la ménopause, eh bien… je n’ai pas de vécu à vous partager 🙂

Heureusement, Efféa Aguiléra a accepté de le faire, avec douceur et sincérité, et c’est avec grand plaisir que je l’ai accueillie dans l’émission.

Version vidéo :


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à retrouver la sérénité, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Enregistrer

Splashy – Exploration 2  2

Ami lecteur, je suis très fière aujourd’hui de te présenter ma dernière co-création en date d’hier : Splashy – Exploration 2. Co-création réalisée avec l’artiste peintre Couli.

Depuis quelque temps, je travaille avec des artistes plasticiens. Depuis mon premier Fil rouge, en fait 🙂

C’est lors du vernissage de l’exposition Fil Rouge chez Carabistouilles, à Orgeval (78) le 12 mai dernier, que les gars m’ont envoyé cette idée. Voici comment : je me suis mise à jouer devant un tableau. Et tout à coup, j’ai eu la sensation très nette de rentrer dans ce tableau. Les détails m’ont absorbée, je les voyais changer sous mes yeux, m’appeler, me guider vers un autre endroit…

Et puis, l’ombre de mon corps est venue épouser parfaitement les lignes du tableau – merci Sandrine de sbl-photos.com d’avoir immortalisé ce merveilleux moment.

Exploration

 

De cette expérience très sensorielle, très sensuelle, est née l’idée de co-créer une œuvre – une vidéo – à partir de deux media : une peinture à l’huile pré-existante, et une exploration musicale de celle-ci, la canalisation d’une musique inspirée par la peinture.

Et voilà ! Nous l’avons fait ! Yes !

Couli et moi vous proposons donc d’explorer en musique « Splashy », une grande peinture à l’huile réalisée par Couli.

 

Vos commentaires sont les bienvenus sur ce voyage d’un genre nouveau.

P.S. : Autre expérience d’une sensualité mémorable de la journée d’hier : j’ai fait pipi dans des toilettes japonaises. Siège chauffant, jet d’eau tiède… Mes enfants sont jaloux !!!!!! « Moi aussi, je veux y aller Maman !!! » 😀

Mes enfants, si vous voulez vivre une vie riche et palpitante, soyez artistes ! 😉


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à redevenir zen, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

La symptothermie avec Émilie Blanc de Féminilune  0

La symptothermie dans la mélodie d'Aurélie

Cette semaine, les gars et moi 😉 nous avons reçu Émilie Blanc, de Féminilune. Émilie nous a parlé de son expérience avec la symptothermie, un chemin qui permet aux femmes de se reconnecter à leur cycle.

Ce chemin de connaissance de soi peut permettre de réguler sa fécondité, et pour autant, il offre bien plus que cela !

Version TélémaVisionduCoeur.com :

Et version RadioduCoeur.com :

Retrouvez Émilie Blanc sur son site Féminilune.


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à redevenir zen, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Sortez le grand JE ! Le grand JE…t’aime  0

Mercredi 4 mai, j’ai eu la chance et l’honneur de participer à l’émission d’Hélène Chartier « Les visiteurs du mercredi » sur TélémaVisionduCoeur.com. Le thème en était le théâtre, et l’invitée Carole Granié.

C’était la première fois que je faisais du théâtre, qui plus est devant vous, chers téléspectateurs, et Carole nous a offert le merveilleux cadeau de nous dire à nous-même « je t’aime », sur différentes émotions.

Waow ! Un merveilleux moment 🙂

Alors ? Vous essayez avec nous ? 😉


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à redevenir zen, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Lancement de la saison 4  0

Le lundi 18 avril 2016 a eu lieu le lancement de la saison 4 de la Radio du Cœur, radio créée par Mario Marchand le 21 avril 2014. J’ai eu la joie et l’honneur de débuter cette saison, qui plus est dans un lieu qui m’est cher, l’abbatiale de Pontigny.

Dorénavant, « La mélodie d’Aurélie » sera toujours une émission de radio que vous pourrez écouter le jeudi à 13h (si vous habitez en Europe et à 7h si vous vivez au Québec) sur http://www.radioducoeur.com/ et simultanément une émission de télé que vous pourrez suivre sur http://telemavisionducoeur.com/

RV jeudi 21 avril 2016 pour la première émission de la saison 4 !

Et sinon, 24h/24h en différé.

 

 

Découvrez ici mon disque « Adèle et moi » enregistré dans l’abbatiale de Pontigny (89).

C’est décidé, je passe ma vie avec des artistes.  1

Hier, je me suis couchée en paix.

Ça vous arrive souvent, à vous ? MesReines ? MesRois ?

Ben, à moi, pas si souvent que ça… Habituellement, c’est plutôt « Ah tiens, il faut pas que j’oublie de faire ça » – je rallume, et je le note – ou bien « Mince, comment je vais régler ce problème » – là, souvent, il y a des gros mots, mais je ne les écris pas ici, hein ;-).

Hier, je me suis couchée en paix. **Soupir d’aise**

Hier, je me suis couchée avec un fil rouge au poignet. Je le porte toujours.

 

fil rouge
Photo prise avec la main gauche. Ouaip !

 

Il me rappelle la merveilleuse semaine que j’ai passée sur la péniche Arche Espérance, avec 12 autres artistes. Christiane Fath, Lourdes L., Ellès Kattar, Véronique Dabadie, Sia Sarima, Couli, Tatiana Olea, Maureen Jiménez Watson, Sandrine L’Hôtellier, Armelle Mendes, Sylviane Patron et Stfanie7.

Une semaine dans la fluidité, la bienveillance, la créativité seule et/ou à plusieurs, le partage d’inspiration, de matériel et de tant d’autres choses, les sourires, les regards, les émotions, les reflets du soleil sur l’eau, la musique, la douceur.

Une semaine de vraie vie, quoi !

Ben oui, la vraie vie, c’est ça ! Écoutez, regardez donc ! Et si ces vibrations-là font chanter votre cœur, eh bien, MesRois, MesReines, c’est que la vie est belle !

Pour en apprendre davantage sur les artistes du Fil Rouge 2016, téléchargez le Dossier de presse Fil Rouge Triel 2016.

 

"Aurélie joue" sous l’œuvre d'Ellès Kattar
« Aurélie joue » sous l’œuvre d’Ellès Kattar

 


A propos d’Aurélie

J’accompagne les mères actives « dans tous leurs états » à redevenir zen, en se reconnectant à leur nature féminine profonde.

Je vous aide à retrouver votre puissance, et à porter haut votre couronne, MesReines.

Quelle puissance, ces intentions de la Nouvelle Lune !  1

Le mois dernier, lors de l’atelier Nouvelle Lune, mon tableau avait été envahi de papillons et de lumière. (Je précise que pendant l’atelier, les images viennent à nous, comme l’intention, dans un état de méditation, donc que le mental ne contrôle pas grand chose.)

L’intention qui m’était venue était : « Je m’élève vers la lumière avec légèreté. »

Comme il y avait aussi des légumes sur ce tableau, j’en ai déduit que j’allais peut-être enfin avoir des facilités pour manger davantage ce que mon corps me réclame : des légumes !!! Et, mincir un peu, avant le printemps, why not ?!

Au bout de trois semaines, bon, je trouvais que c’était mal engagé, Pâques et ses chocolats étant passés par là… Bof bof…

Mon cher mental ! Tu es très performant – oui, je suis une homo sapiens sapiens, moi aussi, ami lecteur 😉 – et je t’aime, mental chéri. Et en même temps, je dois reconnaître que ta vision est tellement limitée !

Je m’explique :

A peine avais-je conscientisé le « ben dis donc, j’ai finalement pô maigri c’moissi » que vlan, des grands pans de « trucs » – je ne sais pas trop comment les qualifier, vu qu’ils ne faisaient partie ni de ma vie personnelle, ni de ma vie professionnelle, mais qu’ils plombaient bien les deux, mine de rien – des grands pans de « trucs », donc, se sont détachés de ma montgolfière personnelle, ce qui m’a donné d’un coup une grande sensation de légèreté. CQFD

Hhhhaaaa ! Vivement jeudi, et le prochain atelier Nouvelle Lune 🙂

Co-création  0

Créer à plusieurs. Construire un projet en groupe. Que ce soit dans le domaine professionnel, ou dans le domaine familial, ce n’est pas toujours facile !

Respecter le tempo de chacun, éviter frustration et sentiment de trahison.

Voilà le sujet de cette émission, inspiré par la merveilleuse co-création de l’arrivée d’un nouvel arbuste (celui de la photo) dans mon jardin.

 

 

Retrouvez les autres émissions ici.